La formation aide à mentir et à ne pas rougir

La pratique porte ses fruits même dans un cas comme le mensonge. Et cela prend un peu de temps, disent des scientifiques de la Evanston Northwestern University. Après s'être entraîné, le menteur commence à mentir automatiquement et de manière plus convaincante, ce qui demande beaucoup moins de temps et d'énergie au cerveau. Il est intéressant de noter qu'une personne elle-même ne sait pas où est la vérité, mais où est la fiction.

L'efficacité de la formation en la matière, les scientifiques ont testé sur 48 étudiants chinois, divisés en trois groupes.

Au début, ils ont tous été invités à dire un mensonge. Les chercheurs ont ensuite testé. Le premier groupe consistait à répondre aux questions le plus rapidement possible et à éviter les erreurs. Le deuxième groupe avait la même tâche, mais ils avaient la possibilité de s'exercer. Le troisième groupe a été utilisé comme contrôle. Les étudiants étaient simplement invités à répondre à des questions sans donner de directives.

Il s'est avéré que les deux groupes principaux avaient moins de temps pour mentir. Mais seuls les participants du deuxième groupe ont réussi à mentir aussi vite qu'ils ont dit la vérité. Les pensées dans l'esprit de ces personnes ne se sont plus affrontées.

Cette expérience suggère qu'une forte motivation aide à tromper une personne. Les gens sont généralement honnêtes, la portée de la vérité s’élargit pour eux. Des études antérieures ont montré que mentir n’était pas une tâche facile pour le cerveau: vous devez proposer quelque chose, vous en souvenir et le faire entendre au bon moment. Ainsi, lorsqu'une personne ment sans y être préparée, elle ne donne pas immédiatement une réponse (après tout, le cerveau prend du temps) et peut se tromper.

Loading...