Pourquoi les côtes sont-elles douloureuses pendant la grossesse - est-ce dangereux? Comment réduire la douleur dans les côtes pendant la grossesse

Toute femme enceinte peut discuter avec les allégations de gens ordinaires au sujet de la fugacité du temps.

Neuf mois - une période de vie assez longue, chaque jour apportant de nouvelles sensations pas toujours agréables.

La douleur à divers endroits est souvent dérangeante. futures mèresmais ne cessez pas de causer des pensées dérangeantes.

Les situations où les côtes étaient douloureuses pendant la grossesse ne faisaient pas exception. Mais c’est exactement le cas lorsque des sensations douloureuses sont attribuées à des processus naturels au cours de la grossesse.

Pourquoi les côtes font-elles mal pendant la grossesse?

L'utérus des jeunes femmes nullipares est presque miniature. Depuis le début d'une nouvelle vie, l'utérus commence à grossir rapidement.

Sa croissance est notée non seulement par un abdomen croissant chaque jour, mais également par un changement de localisation des autres organes. La pression de l'utérus en croissance s'étend jusqu'aux côtes inférieures. Par conséquent, une femme ressent des signes désagréables d'éclatement dans les côtes, ce qui peut même changer légèrement leur emplacement.

Kid à mesure qu’il grandit, il prend aussi du poids et rapidement est en croissance. Il devient à l'étroit dans son refuge naturel. L'enfant essaie d'occuper le plus de confort possible et soutient littéralement les côtes de la mère. Les mères miniatures et celles qui ont un grand enfant sont particulièrement serrées. Les femmes ont également une telle réaction en cas d’oligohydramnios et de grossesse multiple.

La situation s'aggrave lorsque le fœtus commence à bouger activement. Frapper maman sur les côtes - métier fascinant pour le bébé, se transformer en une douleur dans les côtes pour une femme.

En changeant de position, l'enfant peut se reposer directement contre les côtes avec ses jambes ou sa tête. Et puis, la femme est littéralement à couper le souffle à cause du diaphragme de soutien et des douleurs dans les côtes pendant la grossesse.

La seule chose "guérir" éclatement de la douleur dans les côtes pendant la grossesse - c'est l'accouchement. Par conséquent, vous devez tolérer et faire face à de nouvelles sensations.

La condition peut légèrement s'améliorer à l'approche de l'accouchement. L'abdomen s'abaissera légèrement et la respiration deviendra plus facile. En conséquence, la douleur dans les côtes pendant la grossesse diminuera.

En plus des processus naturels, dans le corps de la femme, situations pathologiquesquand la douleur apparaît dans la région des côtes pendant la grossesse:

1. Maladies gastro-intestinales. Avec une gastrite exacerbée, une duodénite, des ulcères d'estomac, des douleurs se font sentir dans l'hypochondre gauche. Une douleur exacerbée peut également déclencher une pancréatite exacerbée. Des problèmes avec la bile ou le foie, les intestins peuvent provoquer des douleurs sous les côtes du côté droit.

2. Colique rénale. Les douleurs rénales ne se concentrent pas nécessairement dans la région lombaire, elles peuvent irradier jusqu'aux côtes. Les douleurs rénales sont assez graves, ont souvent un caractère crampes.

3. Pathologie neurologique. Avec l'ostéochondrose, une hernie de la colonne vertébrale située dans la région thoracique, la douleur peut être ceinturée ou unilatérale. Les sensations de douleur s'intensifient avec l'activité motrice.

4. Névralgie intercostale. La maladie se distingue facilement par des douleurs vives et lancinantes dans les côtes. Une attaque de douleur augmente avec n'importe quel mouvement, même tousser ou éternuer.

5. Maladies respiratoires. Avec la pleurésie, la pneumonie, la tuberculose, une douleur apparaît à l'emplacement de la maladie.

6. Pathologie cardiologique. Des douleurs cardiaques apparaissent derrière le sternum du côté gauche et peuvent être redistribuées aux côtes et au bras. Dans le même temps, il peut reprendre votre souffle et vous sentir étourdi.

7. Douleur musculaire. Cela se produit à la suite d'un spasme du tissu musculaire, qui peut être le résultat d'un mouvement infructueux, d'une hypothermie et même d'une surmenage nerveuse.

8. Problèmes osseux. L'ostéoporose, la tuberculose osseuse répond avec des douleurs périodiques.

9. Blessures aux côtes. Les côtes peuvent également faire mal après des blessures à long terme.

La douleur pathologique dans les côtes pendant la grossesse peut être permanente ou paroxystique. De plus, une telle douleur est nécessairement accompagnée d'autres symptômes spécifiques.

Diagnostic de la douleur dans les côtes pendant la grossesse

Quelle que soit la cause de la douleur dans les côtes pendant la grossesse, vous devez signaler sa présence au médecin.

Si le médecin soupçonne une augmentation de l'activité du bébé, ce qui provoque une douleur, il procédera à une échographie.

Cela permettra de déterminer l'emplacement du fœtus et de vérifier le fonctionnement normal de ses organes.

Diagnostic des pathologies concomitantes seront des médecins de profil, auxquels le gynécologue se référera, si nécessaire, sur la base d'autres symptômes et d'un examen préalable sous forme de tests sanguins, de tests d'urine.

1. Pour identifier les pathologies neurologiques, un examen sera suffisant neuropathologiste. Le médecin peut vous conseiller de passer une IRM du thorax pour connaître l'état de la colonne vertébrale. Ils essaient de ne pas recourir à des examens aux rayons X ni à des tomodensitogrammes. Un tel diagnostic est contre-indiqué pendant la grossesse.

2. Résoudre les problèmes rénaux urologue. Tout d'abord, des analyses d'urine et de sang sont à l'étude. En parallèle, une échographie des reins est réalisée. Une IRM rénale peut être nécessaire pour un examen plus informatif.

3. Il traitera des problèmes cardiaques cardiologue. Le principal indicateur dans ce cas est le résultat du cardiogramme. Si les écarts sont confirmés, une échographie du cœur est également effectuée.

4. Les pathologies gastriques, intestinales ou respiratoires présumées se rapportent à leur thérapeutequi écoutera les poumons et planifiera des examens sous forme d'essais cliniques généraux. Pour confirmer les pathologies gastriques, une gastroscopie, une échographie et un examen du suc gastrique sont effectués.

Que faire lorsque les côtes sont douloureuses pendant la grossesse?

S'il n'y a pas de pathologie grave derrière la douleur aux côtes pendant la grossesse, une femme est en mesure de soulager elle-même son état.

Besoin refuser pendant la grossesse de serré et en serrant les vêtements. Une pression interne importante tombe sur les côtes, elles ne doivent donc pas non plus être soutenues de l'extérieur.

Nous rappelons le bon posture. Et pas seulement quand on admire le ventre devant le miroir. Le dos est droit, les épaules redressées, la poitrine en avant. Et dans cette position, rester assis, debout, et bouger dans la maison. Grâce à cela, les côtes se dilatent naturellement, il devient plus facile pour le bébé de bouger.

Si vous devez rester assis longtemps, prenez des pauses pendant lesquelles vous devez vous déplacer ou faire des exercices. exercices simples.

Si le bébé déchaîne ou a pris une position inconfortable pour maman, commencez-le persuader changez de position et calmez-vous. Pour ce faire, vous devez vous allonger un moment.

Non seulement sur le dos, mais sur le côté, à l'opposé de l'endroit où des chocs violents sont ressentis. Ça arrive assez caresser ventre ou parler avec le bébé afin qu'il se calme.

Ne pas oublierque l'enfant réponde à l'état psycho-émotionnel de la mère. La névrose et le stress provoquent une activité excessive du fœtus.

Pour réduire la douleur dans les côtes pendant la grossesse, vous pouvez se coucher un peu de temps ou prendre douche chaude. Pour certaines femmes souffrant de douleur intense, des compresses chaudes et froides aident.

Le médecin peut recommander le port d'un bandage lorsque les côtes sont douloureuses pendant la grossesse. Un tel dispositif permet de redistribuer la charge et de fixer la position du bébé.

Ne pas oublier de l'exercice. Les actions suivantes aident à faire face à la douleur dans les côtes pendant la grossesse:

1. Avec une profonde respiration, les mains se lèvent lentement au-dessus de la tête. Descendez avec une expiration. Une action aussi simple vous permet d’agrandir les côtes et d’accroître l’espace réservé au bébé.

2. Agenouillez-vous et posez vos mains sur le sol. Lors de l'inhalation, le dos est courbé en arc de cercle, la tête est abaissée et maintenue pendant quelques secondes. Avec une expiration, la tête est levée et le dos est plié. De tels mouvements aident à ouvrir la poitrine, réduisent la tension de la colonne vertébrale dans la poitrine.

3. Les pieds sont placés à une distance de 35 cm du mur. Les mains se croisent et s'appuient contre le mur au niveau de la tête. Une femme pose ses mains sur sa tête et maintient cette position jusqu'à ce qu'un malaise apparaisse. Cette action vous permet de soulever le diaphragme et les côtes.

Utile exerce également pour étirer la colonne vertébrale, pour renforcer le tissu musculaire. La mise en place régulière d'un ensemble d'exercices thérapeutiques pour femmes enceintes évite de nombreuses sensations douloureuses.

Une activité excessive, le bébé peut aussi montrer avec un manque d'oxygène. Par conséquent, il est recommandé à une femme enceinte de passer plusieurs heures par jour en plein air. L'avantage ne sera pas une longue marche mais de fréquents courts séjours dans les airs.

À quel point la douleur aux côtes est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si la douleur sous les côtes pendant la grossesse est un signe de la maladie, les médecins prennent toutes les mesures nécessaires pour éliminer les symptômes négatifs.

Certaines pathologies causant des douleurs aux côtes sont chroniques. Par conséquent, le traitement des pathologies neurologiques, musculaires, traumatologiques pendant la grossesse est exacerbation et maintenir une rémission prolongée.

Certains maux cardiologiques, respiratoires et rénaux peuvent menacer la vie d'une femme et d'un bébé. Dans de telles situations, la future mère est hospitalisée et suit un traitement sous la supervision d'un médecin.

La douleur constante dans les côtes pendant la grossesse, causée par la croissance de l'utérus, ne fait pas peur aux médecins. Par conséquent, aucun traitement médicamenteux dans ce cas n'est effectué.

Si les douleurs deviennent insupportables, sont permanentes, elles tourmentent la femme, ce qui affecte son état émotionnel. Syndrome de douleur persistante peut provoquer névrose ou déprimé. Cette condition de la femme enceinte affecte négativement le cours de la grossesse et de nombreux processus physiologiques dans le corps.

Dans les cas où les recommandations simples visant à réduire la douleur ne sont pas efficaces, les médecins peuvent recourir à des analgésiques autorisés pendant la grossesse.

Si une femme dérange et hyperactivité de bébéprovoquant des douleurs dans les côtes. Un comportement non naturel ou trop fringant du fœtus peut indiquer un oligohydramnios, un écrasement du cordon ombilical, une glycémie élevée.

Et dans ce cas, le comportement des miettes n'est pas toujours pathologique. De cette manière, le bébé peut réagir aux bruits forts, au manque d'oxygène dans une pièce encombrée, aux sentiments et à l'inactivité d'une femme. L'hyperactivité peut simplement être caractéristique personnelle de l'enfant.

Si tous les indicateurs sont normaux et que les côtes continuent de faire mal pendant la grossesse, il n'y a tout simplement pas de motif d'inquiétude. Il ne reste que supporter et attendre. Très bientôt bouger sera néet toutes les douleurs disparaîtront et seront oubliées.

Loading...